Littérature

Posthumes
Paul Ardenne

LE LIVRE  
Paul Ardenne, historien et critique d’art, s’est longtemps considéré comme un « mort pour la littérature ». La parution récente, chez Grasset, de son roman Sans visage, prouve que le cadavre était encore vivant.

Exhumés dans ce volume, deux romans « Posthumes » : La Halte et Nouvel Âge.

LA HALTE : Une histoire de la civilisation occidentale, côté propos de table. Cette Maligne Comédie a tout d’une tragédie bancale. Un dimanche dans un restaurant au bord d’un fleuve, des personnages aux allures d’archétypes forment des idées floues, ou absconses. Ils palabrent jusqu’à s’assommer de paroles. Une histoire du temps arrêté, où l’action, à patiner, met à nu ses ressorts inavoués, au bénéfice des lectures lentes de la vie.

NOUVEL ÂGE : Pour Victor L., affable directeur du périodique La Nouvelle Harmonie, l’époque est faite pour exciter l’esprit. L’obsession de Victore : convaincre. Son sujet chérie : l’idéal. La culture nouvelle, voilà ce qui le travaille. Culture nouvelle, c’est maintenant, autour de nous, partout. Un recommencement de l’histoire. Comment ? Tout a changé et vous n’avez rien remarqué ? Classique : on ne voit jamais l’évidence.

format : 17 x 23 cm
432 pages
ISBN : 978-2-35687-176-3
Prix de vente public : 24.00€

26.00 € TTC
(port et emballage compris)