Pour l'art contemporain

Corpopoétique #1 - Regarder La Victime
Paul Ardenne

LE LIVRE  
Premier d’une série consacrée par Paul Ardenne à la «corpopoétique», cet ouvrage contient deux études sur la représentation du corps dans l’art : «Aimer regarder la victime comme soi-même» et «Ouvrir / Couvrir»

Comment « aimons-nous » voir la victime mise en scène telle que l’art la conforme ? Une esthétique que règlent deux principes : celui de la traduction (la victime n’est jamais représentée en soi, en conformité avec sa nature, sa réalité ou son histoire) ; et le principe de la manipulation : la mise en image de la victime est le lieu d’incessants trafics dont les mobiles sont la séduction, la démonstration, la consolation ou la complaisance. Le tout joue à cette fin prioritaire – dans l’oubli évident de la victime elle-même – qui est de satisfaire solidairement fabricant d’images et spectateur.

Il en va du corps comme de la porte chez Shakespeare. Il ne peut, ce corps, qu’être fermé ou ouvert – couvert ou ouvert. Couvert, le voilà dissimulé et protégé de toute curiosité trop aiguisée. Ouvert, le voilà livré en tout, jusqu’au plus cru des matières qu’il recèle. Protection d’un côté, effraction de l’autre. Couvrir ? C’est cacher. Ouvrir ? C’est en finir avec l’empire du caché, avec en ligne de mire la révélation. Ce double état contradictoire intéresse sans délai les artistes, modernes comme contemporains.

L'AUTEUR  
Paul Ardenne
est historien de l’art contemporain et spécialiste de l’architecture. Il est l’auteur de Art : l’âge contemporain, de L’Image corps, de Extrême : esthétique de la limite dépassée.

format : 13 x 20 cm
144 pages
ISBN : 978-2-35687-129-9
Prix de vente public : 15.00€

16.00 € TTC
(port et emballage compris)